Parrainage : en avril retour de la douceur

15 avril 2021

Ça y est, la ruche bourdonne de toutes parts !
En avril, les floraisons sont très nombreuses et les températures sont résolument printanières. Un vrai bonheur pour les abeilles qui trouvent facilement de quoi se nourrir et travaillent dur pour rapporter pollen et nectar à la ruche.

Que se passe-t-il dans la ruche en avril ?

L’activité des abeilles est forte au mois d’avril. Le pollen et le nectar sont abondants et les butineuses parcourent plusieurs kilomètres par jour pour rapporter le meilleur à la ruche. Dans les corbeilles de ses pattes arrière, chaque abeille peut transporter jusqu’à 30 mg de pollen par voyage ! Cette période faste est propice au développement de la colonie. Les abeilles y sont plus nombreuses et vigoureuses. Si aucune hausse n’est ajoutée pour leur donner davantage d’espace, les abeilles se sentiront à l’étroit et pourront entamer un processus d’essaimage.

Le mois d’avril est une étape primordiale dans le développement de la ruche. En effet, c’est à cette période qu’est pondu le couvain qui donnera naissance aux butineuses pour la grande miellée du mois de juin.

De son côté, l’apiculteur…

L’apiculteur doit être vigilant en avril et surveiller la colonie. Lorsque quasiment tous les cadres sont occupés, il doit ajouter une hausse pour offrir davantage d’espace aux abeilles et ainsi éviter un essaimage. Il doit également faire attention aux parasites qui pourraient affaiblir la colonie, en effectuant des contrôles réguliers.

Comment les abeilles naissent-elles ?

Parce qu’une image vaut mille mots, voici une vidéo en accéléré de la naissance d’une abeille, de la ponte de l’œuf jusqu’à l’éclosion.

Source “Un toit pour les abeilles”