Parrainage : décembre dans la ruche !

21 décembre 2021

Le froid est définitivement installé partout en France et les abeilles restent au chaud dans la ruche. Il est toutefois possible d’entendre quelques bourdonnements pendant l’hiver : certaines abeilles sauvages sont actives toute l’année, même lorsque les températures flirtent avec le zéro. C’est le cas des bourdons, que vous pourrez observer tout le mois de décembre.

Que se passe-t-il dans la ruche en décembre ?
Les températures ont été particulièrement basses ces derniers temps et les abeilles ont dépensé la majeure partie de leur énergie pour réchauffer la ruche. Plus il fait froid et plus elles se serrent entre elles, formant ainsi une grappe de plus en plus dense. On ne parle pas de gestes barrières au sein de la colonie ! Nos abeilles réduisent ainsi au maximum les pertes de chaleur. Elles commencent en même temps à consommer leurs réserves de miel puisqu’elles ne sortent plus pour récolter de quoi se nourrir dans la nature.

 

 

De son côté, l’apiculteur…

Paradoxalement, le meilleur moyen pour l’apiculteur de prendre soin de ses abeilles en décembre est de rester loin de la ruche ! Il a interdiction d’intervenir directement sur la colonie car la moindre ouverture provoquerait une chute brutale de la température au sein de la ruche. Et cela pourrait être fatal à ses protégées ! Il se contente donc de vérifier que la ruche est en bon état, que les grilles visant à empêcher l’intrusion de rongeurs sont toujours en place. C’est l’occasion aussi pour l’apiculteur de faire les marchés de noël : vente directe de miel et de produits de la ruche.

 

Source “Un toit pour les abeilles”