Parrainage : bientôt la fin de saison pour les abeilles !

26 juillet 2021

Début juillet, les journées sont longues et les floraisons encore nombreuses. Les abeilles sont donc encore très actives. Elles travaillent jusqu’à 15 heures par jour pour rapporter du pollen et du nectar à la ruche ! A la fin du mois, nous observons un ralentissement de leur activité qui annonce la fin de la saison.

Que se passe-t-il dans la ruche en juillet ?

Les premiers jours de juillet se poursuivent sur le même rythme que juin : les abeilles s’activent et parcourent plusieurs kilomètres par jour pour constituer des réserves de miel à la ruche. La Reine pond encore abondamment. A partir de la mi-juillet, le rythme commence à ralentir. Les floraisons sont moins nombreuses, ce qui implique une baisse d’activité pour les butineuses. La ponte diminue également et les essaimages sont désormais très rares.

De son côté, l’apiculteur…

Si les abeilles commencent à se reposer, il n’en est pas de même pour l’apiculteur ! Il reste très vigilant sur cette période de transition, et il doit notamment :

  • Installer des points d’eau à proximité des ruches pour anticiper les fortes chaleurs estivales
  • Déplacer les ruches en fonction des floraisons pour assurer des ressources alimentaires suffisantes aux abeilles : on parle de transhumance
  • Récolter le miel contenu dans les hausses avant la fin du mois
  • S’assurer que les colonies ne sont pas atteintes de varroa

 

Zoom sur les fleurs mellifères du mois de juillet

Les butineuses récoltent les derniers pollens de l’été pour finir de constituer leurs stocks de miel. Parmi les fleurs les plus visitées par les abeilles en cette saison, nous pouvons citer le tilleul, la lavande, le tournesol, le châtaigner, le framboisier ou la sauge.

Source “Un toit pour les abeilles”