Le chèque énergie : le nouveau dispositif d’aide au paiement des factures d’énergie pour les ménages ayant des revenus modestes

20 mars 2018

 

Déjà expérimenté dans quatre départements depuis 2016, le chèque énergie vient se substituer aux tarifs sociaux de l’énergie (TPN pour l’électricité et TSS pour le gaz).

A compter du mois d’avril 2018, les chèques seront transmis directement aux bénéficiaires par voie postale .

  • Dans quels cas je peux les utiliser?

Pour le paiement des factures individuelles d’énergies, quelle que soit la source utilisée (électricité, gaz naturel, GPL, fioul, bois…). Les fournisseurs d’énergie sont tenus de les accepter.

Les résidents en logements foyers conventionnés qui, n’ont pas d’abonnement électrique individuel, peuvent néanmoins utiliser le chèque pour payer les charges d’énergie incluses dans leur redevance. Dans ce cas, le gestionnaire est tenu d’accepter le chèque et doit s’enregistrer au préalable sur le portail internet dédié www.chequeenergie.gouv.fr

  • Dans quels cas je ne peux pas les utiliser?

L’utilisation du chèque énergie n’est néanmoins pas possible pour payer les charges locatives ou de copropriétés auprès d’un bailleur ou d’un syndic lorsque les logements sont alimentés par une installation de chauffage collectif.

  • Des questions ?

Un « questions/réponses » détaillé sur le chèque énergie ainsi qu’un mode d’emploi établis par les services de l’Etat sont mis à votre disposition sur le Centre de ressources de l’USH. Vous pouvez également consulter le site www.chequeenergie.gouv.fr ou contacter le service dédié aux professionnels en composant le 09 70 82 85 82.