Entretenir sa VMC en toute simplicité

16 août 2022

ZOOM sur…

l’entretien de sa VMC

 

Avec le temps, les VMC ont tendance à s’encrasser et à perdre de leur efficacité. Pour éviter cela, il est important de les entretenir régulièrement. Mais par où commencer ? Aujourd’hui, on vous explique comment prendre soin de votre VMC en toute simplicité.

 

Qu’est-ce qu’une VMC ?

La Ventilation Mécanique Contrôlée ou VMC a été créé pour renouveler l’air en intérieur. Ce système évacue l’air pollué vers l’extérieur et vous permet de respirer sereinement.

Le saviez-vous ?
La ventilation des logements est obligatoire depuis un arrêté de 1982 ! Mais vous avez le choix entre une aération dite naturelle (des fenêtres) ou une VMC (donc mécanique).

 

Pourquoi faut-il faire l’entretien de sa VMC ?

La VMC accumule la poussière et perd en efficacité. Cela peut entraîner des conséquences directes sur votre santé, mais aussi sur votre logement. En effet, il peut arriver que des moisissures apparaissent à cause de l’humidité dans votre habitat, car il n’y aura plus d’évacuation de l’air vicié. À plus longs termes et en cas de forte accumulation de saleté, la VMC peut être fortement endommagée et créer un incendie. D’où l’importance de prendre le temps de faire un petit nettoyage de temps en temps.

 

Technicien hvac travaillant sur une pièce de condensateur pour unité de condensation Photo gratuit

 

Comment entretenir sa VMC ?

  • Vous pouvez d’abord passer un plumeau ou un chiffon à poussière de manière régulière : plusieurs fois par mois.
  • Régulièrement, un entretien plus approfondi est idéal. Pour les logements collectifs, un entretien régulier effectué par un professionnel est inclus dans les charges du locataire, il vous suffit donc de nettoyer la grille de ventilation de façon régulière. Enlevez la poussière au niveau des aérations et nettoyez les équipements dans de l’eau avec un dégraissant.
  • Tout doit être sec avant d’être remis en place.