Bien-être au travail #7 : Se protéger du soleil 2/2

29 juillet 2022

Respecter son phototype

Le phototype correspond aux facultés de réaction d’une personne aux rayons du soleil. Il est déterminé par :

  • La carnation (teinte de peau),
  • La couleur des cheveux,
  • La présence de tâches de rousseur ou non,
  • La couleur des yeux,
  • La capacité à prendre des coups de soleil ou au contraire à bronzer sans problème.

 

 

Bien choisir ses lunettes de soleil

Il faut choisir ses lunettes de soleil avec des verres certifiés et marqués UV CE suivi d’un chiffre de 0 à 4 indiquant le degré de protection :

  • Catégorie 0 : confort et esthétique, pour l’intérieur ou par temps couvert.
  • Catégorie 1 : luminosité solaire atténuée, par ciel voilé.
  • Catégorie 2 : luminosité solaire moyenne, par beau temps.
  • Catégorie 3 : forte luminosité solaire, à la montagne ou à la plage.
  • Catégorie 4 : luminosité solaire exceptionnelle, non adapté à la conduite.

 

Zoom sur les lunettes de soleil des enfants

Les UV sont particulièrement nocifs pour les yeux des petits. Leur cristallin ne joue pas encore son rôle de barrière naturelle face aux rayons. Comment leur assurer une protection optimale ?


Attention, yeux fragiles !
Quelle que soit leur couleur, les yeux des enfants sont extrêmement perméables à la lumière. Avec des tissus moins pigmentés et une pupille plus large, ils filtrent mal les ultraviolets : 90 % des UVA et 50 % des UVB arrivent directement sur la rétine des enfants avant 1 an, pouvant causer de graves lésions en l’absence de protection. Heureusement, il existe des lunettes solaires efficaces et adaptées dès 3 mois.

Équipement idéal
Choisissez des montures adaptées à l’âge et à la morphologie de votre enfant, avec des branches souples, bien ajustées à la base du nez et derrière les oreilles. Prévoyez éventuellement un cordon élastique de maintien. Côté sécurité, toutes les lunettes pour enfants sont équipées de verres incassables. N’oubliez pas le traitement anti-rayures car la moindre éraflure suffit à laisser passer les rayons. Un supplément de coque en cuir permet également de mieux les filtrer du côté des tempes.


Gare aux gadgets !
Méfiez-vous des lunettes teintées sans protection. Trompée par la teinte du verre, la pupille se dilate et laisse passer les rayons, d’autant plus nocifs en l’absence de filtre. Or la teinte n’a aucune influence sur la qualité de filtration. Seule la certification CE, obligatoire, garantit aux lunettes un minimum de pouvoir filtrant (UVA et UVB). Elle indique également le degré de protection classé en cinq catégories, de 0 à 4. La catégorie 4 (luminosité solaire exceptionnelle) est idéale pour les enfants.

 

Bien choisir sa crème solaire

La crème solaire est un moyen de se protéger du soleil et non un moyen de s’exposer plus longtemps. Il faut d’ailleurs penser à la renouveler toutes les deux heures et après la baignade même si le produit est waterproof. Ces produits solaires waterproof ou résistants à l’eau tiennent mieux sur la peau au contact de l’eau, il faut donc les privilégier.

 

 

 

Ce picto indique qu’une fois ouvert, votre produit doit être utilisé dans les 12 mois pour une efficacité optimale.

 

 

 

 

 

 

Il existe

4 catégories de protection

anti UVA/UVB

 
  • 6-10 : Faible protection
  • 15-20-25 : Moyenne protection
  • 30-50 : Haute protection
  • 50+ : Très haute protection
 

 

En savoir plus

Retrouvez les indices UV gratuitement :

Sources :