Bien-être au travail #7 : Se protéger du soleil 1/2

29 juillet 2022

Le plaisir d’être en plein air et de profiter toute l’année du soleil à la plage, à la montagne ou à la campagne, ne doit pas nous faire oublier ses dangers et les précautions à prendre pour éviter les conséquences dangereuses pour la santé.

Un ami pour la vie

Le soleil nous apporte une sensation de bien-être grâce à la chaleur due aux infrarouges et à la lumière.

  • Il est un régulateur de notre horloge interne : grâce à la lumière perçue par la rétine, le cerveau sécrète une hormone qui optimise le rythme éveil-sommeil.
  • Il permet la synthèse de la vitamine D, nécessaire à la fixation du calcium sur les os.


Un ennemi qui veut notre peau

L’exposition au soleil n’a pas que des bénéfices pour la santé. Voici un tour d’horizon des principaux risques en cas d’abus.

  • Risques pour la peau : le soleil provoque des coups de soleil (brûlures), un vieillissement prématuré, des allergies et, dans les cas les plus graves, des cancers (mélanomes et carcinomes). L’exposition chronique, même sans coup de soleil, peut avoir le même effet.
  • Risques pour les yeux : des lésions graves peuvent apparaître à court terme comme l’ophtalmie des neiges, appelée également le « coup de soleil de l’œil », et à long terme comme la cataracte ou la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).
  • Le coup de chaleur et l’insolation sont les conséquences d’une trop longue exposition au soleil et à la chaleur et touchent surtout les enfants. En l’absence de traitement, les conséquences peuvent aller jusqu’au coma et la mort.
  • Le soleil peut altérer les défenses immunitaires et favoriser d’autres cancers en plus des cancers cutanés.

Les rayons UV

Les dangers du soleil, ce sont les rayons ultraviolets (UV) qui sont de 3 types :

  • Les UVB sont absorbés à 90 % par la couche d’ozone et représentent 5 % des UV solaires qui parviennent à la surface de la Terre. A court terme, ils provoquent l’apparition des coups de soleil. A long terme, ils présentent des risques de cancers de la peau, de cataracte.
  • Les UVA sont moins filtrés par l’atmosphère. Ils pénètrent profondément dans la peau et contribuent à l’apparition de certains cancers, au vieillissement précoce de la peau, à la cataracte.
  • Les UVC sont dangereux et presque entièrement arrêtés par l’atmosphère, sauf en cas de trou de la couche d’ozone.

 

Des précautions simples

Bon nombre de vacanciers sont victimes de coups de soleil ou coups de chaleur à force de s’être exposés
au soleil de longues heures aux périodes les plus chaudes de la journée sans aucune protection… Voici quelques précautions simples à prendre pour se protéger du soleil :

  • Évitez de rester au soleil entre 12h00 et 16h00 car ses rayons sont alors verticaux et pénètrent facilement dans la peau,
  • Équipez-vous au minimum d’un chapeau et de lunettes de soleil, en vérifiant que celles-ci filtrent bien 100 % des ultraviolets. Pensez également à porter des vêtements amples et légers (tee-shirt…) et à vous munir d’un parasol,
  • Utilisez une crème solaire adaptée à votre phototype, en n’hésitant pas à demander conseil à votre pharmacien. Renouvelez l’application toutes les deux heures et après chaque baignade,
  • Certains médicaments augmentent la sensibilité de la peau au soleil et peuvent provoquer des réactions (rougeurs, plaques d’eczéma…). Vérifiez sur la notice que l’exposition au soleil n’est pas déconseillée.

Les dangers du rayonnement

Prenez garde aux nombreux pièges solaires : le parasol ne protège pas complètement puisque les rayons
du soleil se réfléchissent sur le sable, la sensation de fraîcheur donnée par une baignade ou le vent ne font que donner l’illusion de ne pas être touché par le soleil, les nuages ne bloquent qu’une infime partie
des rayons solaires et certaines surfaces réfléchissantes comme le sable, l’eau et la neige augmentent sensiblement les risques…
Évitez l’usage des cabines UV. Le rayonnement émis équivaut à un soleil de très forte intensité (même s’il
est peu associé à l’apparition de coups de soleil) et il ne prépare pas la peau au soleil. Cette pratique est
fortement déconseillée, car elle augmente les risques de cancers de la peau.

Lire la suite