Bien-être au travail #6 – Faire de son stress un atout 1/2

24 juin 2022

Tout savoir sur le stress

Vous avez le goût de la compétition, de l’action, de la performance ? Ou au contraire vous préférez observer, prendre du recul, diversifier vos centres d’intérêts ? Deux personnalités bien différentes, voire opposées, mais qui vont pourtant vous permettre de mieux résister au stress. Chacun selon ses ressources invente ses stratégies d’adaptation au changement. Conseils pour rebondir et se préserver.

Il existe 2 types de stress

  •  Stress aigu = ponctuel, positif et dynamisant
    • Exemple : prise de parole en public, entretien d’embauche, prise d’un nouveau poste…
  • Stress chronique = épuisant, paralysant, négatif
    • Exemple : surcharge de travail qui dure, pression de l’urgence, accroissement des contraintes…

Le stress aigu : un moteur qui permet de s’adapter

Il favorise l’apprentissage, la performance et aide à donner le meilleur de soi-même.

Le stress chronique : des conséquences sur la santé

  • Physiques : douleurs musculaires, troubles du sommeil, de la digestion, sueurs inhabituelles…
  • Emotionnelles : sensibilité et nervosité accrues, angoisse, excitation, tristesse…
  • Intellectuelles : pertes de mémoires, difficulté de concentration
  • Comportementales : modification des prises alimentaires, agressivité, perte d’humour, consommation accrue de produits calmants ou excitants (café, alcool, somnifères…)

 

A chacun sa façon de réagir

Chacun réagi différemment à un même événement : 

  • On est plus ou moins endurant au stress
  • Tout dépend de la perception et de l’analyse personnelle que l’on a de la situation

 

 

Des signes qui ne trompent pas

1ère phase, l’alarme

Le corps est prêt au combat, l’organisme produit plus d’hormones : respiration accélérée, mains moites, sueurs froides, rythme cardiaque plus rapide, système musculaire sous tension…

2ème phase, la résistance

Par habitude, l’organisme se détend.

3ème phase, l’épuisement

L’organisme produit toujours plus d’hormones. En surrégime, il s’épuise.

Des moyens pour faire face au stress

Pour gérer le stress, il y a 3 possibilités : A, B ou C dans le modèle ABC

  • A comme « Activating », désigne l’événement potentiellement stressant. 
  • B comme « Beliefs », représente les pensées ou la perception éprouvée au sujet de A. 
  • C comme « Consequence », est le stress qui découle de B.

On peut également formuler une critique avec la technique DESC

  • D comme « Décrivez la situation objectivement »
  • E comme « Exprimez votre émotion »
  • S comme « Solution constructive »
  • C comme « Conséquences »